En 2014, Mehdi Ben Cheikh, fondateur de la galerie, propose aux habitants d’Erriadh, situé au cœur de l’île de Djerba, une expérience hors du commun : faire de leur village un musée à ciel ouvert de Street art. Une œuvre d’art totale et collective ancrée dans son environnement pour le sublimer.
Après le succès rencontré en 2014, Djerbahood revient en 2022. 

 

Dans le cadre du programme Tounes Wijhetouna financé par l’Union Européenne, avec le soutien du Ministère du Tourisme et de l’Artisanat et du Ministère des Affaires Culturelles tunisiens, Djerbahood a de nouvelles ambitions. L’expérimentation artistique devient un projet pérenne et un vecteur de préservation du patrimoine millénaire de l’île. En 2022, une cinquantaine d’artistes se seront déplacés à Djerba pour participer à cette nouvelle édition de Djerbahood. Après Swoon, Inti, Tinho, ElSeed, Addfuel, Ardif, David de la Mano et AlexisDiaz–entre autres–Shepard Fairey a intégré l’aventure en avril 2022 avec trois œuvres monumentales transférées sur gré avant d’être sérigraphiées à la main.

 

(Re)découvrez le projet de 2014 à travers le livre Djerbahood, paru aux éditions Albin Michel. 

 

In 2014, Mehdi Ben Cheikh, founder of the gallery, offered the in habitants of Erriadh, located in the heart of the island of Djerba, an extraordinary experience : turning their village into an open-air museum. A complete and collective work of art that uses its environment to sublimate the works. After its success, Djerbahood is returning in 2022 with new objectives in the scope of the Tounes Wijhetouna program. The project is funded by the European Union with the support of the Tunisian Ministry of Tourism and Artisan crafts and the Ministry of Cultural Affairs. This art is ticinitiative has become apermanent project and a means to preserve the island’s thousand-year-old heritage.